Stratégie Automne-Hiver 20-21

Ceci est la version finale de la stratégie pour XR Belgium après intégration des commentaires reçus des groupes locaux et des collectifs

Introduction

Cette stratégie a été conçue en plusieurs phases : une première version a été rédigée début septembre par un groupe de rebelles qui se sont portés volontaires pour synthétiser le résultat de discussions qui ont eu lieu lors de la retraite XR et les expériences des cercles nationaux durant l'année écoulée. Cette proposition initiale a été ensuite largement diffusée dans le mouvement, chaque groupe local et collectif étant invité à produire un retour critique. Ces retours ont été analysés et ont servi de base à la réécriture de la stratégie et donc du document que vous tenez entre vos mains.

Celui-ci présente une stratégie à court terme pour XR Belgique pour la période octobre 2020 - printemps 2021. La proposition pour un nouveau narratif écologique ("DeCO2lonize XR") qui a circulé en parallèle à la première version de la stratégie ne fait pas partie de ce document.

Cette stratégie vise à utiliser cette période pour renforcer les bases du mouvement et amplifier ses capacités générales d'action en vue de passer à un niveau supérieur de rébellion au printemps 2021.

Voici les 3 axes de cette stratégie :

AXE STRATÉGIQUE 1 : CONSOLIDER LE MOUVEMENT

Nous devons tout d’abord renforcer notre mouvement en créant les conditions permettant une réelle intégration des membres existants ​​​​​​​tout en recrutant de nouveaux membres.

Ce renforcement se fera en visant 4 objectifs:

1. DÉVELOPPER UN VÉRITABLE SYSTÈME D'INTÉGRATION DES REBELLES

Il s’agira de mettre en place le contexte, les moyens, l’environnement nécessaire à l’engagement et à l’implication des rebelles existants. Nous voulons permettre à ceux-ci de trouver leur place et de se sentir pleinement membres du mouvement tout en rendant le fonctionnement du mouvement explicite afin que chacun puisse y contribuer en y développant son plein potentiel.

2. IMPLANTER LA CULTURE RÉGÉNÉRATRICE​

Il est essentiel d'implanter une culture régénératrice, c’est-à-dire la culture du "prendre soin de" (soi, des rebelles, de la communauté, de notre planète), du développement de sentiments positifs et du tissage de liens. Cette culture permet, entre autres, de faire face aux différentes difficultés que nous rencontrons (tensions entre des membres, stress psychologique, violences policières, doutes...) et en ressortir sans cesse plus forts et plus soudés.

3. DÉVELOPPER L'INCLUSIVITÉ & LA DÉCOLONISATION

Ce point nous demande de réfléchir aux rapports de pouvoir et de domination qui peuvent avoir lieu à l'intérieur du mouvement, de mettre en place un véritable accueil de toute personne avec chacune de ses spécificités et de nous remettre nous-mêmes sans cesse en question.

4. FLUIDIFIER LA COORDINATION & LA COMMUNICATION INTERNE DU MOUVEMENT

En tant que système auto-organisé et décentralisé, chacun des groupes et cercles est autonome pour prendre ses propres décisions. Nous veillerons ensemble à simplifier et à renforcer la communication et la coordination entre les groupes nationaux, groupes locaux, collectifs afin de créer un réseau soutenant et efficace.

AXE STRATÉGIQUE 2 : AUGMENTER LA CAPACITÉ D'ACTION DU MOUVEMENT

Lorsque tous les groupes locaux belges mettent leurs forces en commun, nous sommes en mesure de réunir un nombre conséquent de participants, mais nos capacités d'organisation et de coordination ne sont pas multipliées de la même façon. Ceci est un frein majeur empêchant XR de monter en puissance et a pour conséquence d'épuiser les ressources et énergies disponibles dans les cercles nationaux qui ne sont alors plus en mesure de remplir leurs autres fonctions (soutien, formations, lien avec le mouvement international, lien entre les groupes locaux, etc).

Afin de pouvoir envisager des actions nationales d'une échelle supérieure à ce que nous avons organisé jusqu'à présent (p.ex. vagues de rébellions impliquant des milliers de participants sur une semaine ou plus), nous avons besoin qu’un nombre beaucoup plus important de rebelles disposent de la disponibilité, de l'expérience et de l'assurance nécessaires à organiser de grandes actions nationales.

Il est essentiel de viser tout d'abord à amplifier significativement la capacité de tous les groupes locaux et collectifs. Ainsi, d'ici au printemps 2021, les énergies et ressources disponibles des cercles nationaux seront consacrées à aider et soutenir les groupes locaux et collectifs dans l'organisation d'actions locales plus ambitieuses.

Cette augmentation de capacité se fera par 3 moyens :

1. DÉVELOPPER LE SOUTIEN À LA CRÉATION & À LA DIFFUSION DES ACTIONS LOCALES

2. DÉVELOPPER LES COALITIONS DE SENS (INTERLOCALES & AUTRES MOUVEMENTS)

3. DÉVELOPPER LES CAPACITÉS DES GROUPES LOCAUX ET COLLECTIFS À CONCEVOIR DES ACTIONS DE PLUS GRANDE ENVERGURE DE FACON AUTONOME

AXE STRATÉGIQUE 3 : PRODUIRE UNE STRATÉGIE POLITIQUE D'ACTIONS POUR LE PRINTEMPS ET L'ANNÉE PROCHAINE

Une stratégie politique et d'action à plus long terme est nécessaire afin de pouvoir organiser nos efforts de manière cohérente et d'avancer vers l'acceptation et la mise en pratique de nos trois demandes.

Cette élaboration se fera en 2 étapes :

1. DETERMINER LE PROCESSUS POUR PRODUIRE LA STRATÉGIE

Le cercle politique de XR Belgique reçoit le mandat de proposer un processus pour l'élaboration d'une stratégie politique et d'action à long terme. Ce processus définira la façon dont la stratégie sera déterminée, revue et approuvée par tout le mouvement. Elle sera établie de manière à pouvoir être mise en action au printemps 2021. Cette stratégie servira à guider efficacement l'action de XR en Belgique, en phase avec la réalité belge, l'état de l'urgence écologique et l'action de XR en tant que mouvement global. Le processus d'élaboration de cette stratégie portera une attention particulière à l'intégration des toutes les composantes du mouvement de manière à ce qu'elle fonctionne comme un véritable liant et force convergente.

2. STRATÉGIE À LONG TERME ET NARRATIF

La discussion et la révision du narratif écologique sous-tendant nos actions et demandes fera partie intégrante de ce processus. Ce nouveau narratif nécessite de manière évidente une discussion de fond avec tout le mouvement (belge, mais également au-delà). Cette discussion sera organisée en parallèle au processus d'élaboration de la stratégie politique et d'action à long terme.