Une strategie 2021 pour Extinction Rébellion Belgique

Introduction

En 2021, nous allons renforcer XR en Belgique, nous connecter avec XR international et avec les autres luttes en Belgique. Nous allons réaffirmer la légitimité et l’opportunité des protestations contre l’ordre actuel et la désobéissance civile. Nous mettrons la lutte contre l'effondrement écologique dont le changement climatique fait partie sur l’agenda politique. Nous allons souligner les racines communes à l’origine des différentes crises et nous engager vers des actions communes pour affronter ces causes communes.

Où va le monde ?

Il faut constater l'échec des gouvernements belges sur tous les plans. Le plus criant étant la politique désastreuse en matière de COVID-19: pénurie de masques, état délabré du système de santé publique, manque de vêtements de protection, de personnel soignant qualifié, d’aiguilles, de vaccins… Cette crise en masque d’autres : un grand nombre de faillites et restructurations ont été postposées, mais vont venir à la surface pendant le printemps. En matière de relance, des sommes faramineuses ont été distribuées aux entreprises, ce qui va aggraver la crise économique et causer une inflation importante. Le chômage, la répression renforcée au prétexte de COVID 19 et la destruction des services publics ont aggravé l’injustice sociale. Quant à l’environnement non-humain, les pratiques et projets destructifs continuent comme auparavant, la situation étant même à bien des égards encore pire.

Le projet le plus notoire est la construction de huit centrales électriques à gaz. Les destructions de l’environnement et des structures sociales et étatiques en Afrique et ailleurs continuent de forcer à l'exil des milliers de désespéré.e.s vers l'Europe qui sont repoussées violemment, causant des milliers de morts chaque année. Malgré l'urgence humaine, sociale et environnementale, les états européens continuent de se plier aux exigences économiques et financières, qu'ils sont incapables de dépasser. Il leur est impossible de réfléchir en dehors des sentiers battus, d'affronter les défis sans précédent que nous vivons et de ré-inventer une société viable pour tous.

Où en sommes-nous?

Nous avons consacré une demi année à la structuration de notre mouvement. Nous avons été impacté.e.s fortement par la pandémie, davantage que d’autres mouvements parce que nous sommes fortement orienté.e.s vers l’action directe, devenue très difficile à cause des confinements.

Le contexte politique des luttes environnementales à changé depuis que XR à vu le jour. Nous ressentons le besoin d’un nouveau narratif qui prend en compte l'évolution des politiques par rapport à la catastrophe écologique, à l'effondrement de la biodiversité, au réchauffement climatique, à la justice sociale.

Nous devons prendre position par rapport aux mesures contre la pandémie COVID 19 et le besoin de les rompre pour reprendre nos droits à l’expression politique. Nous avons besoin de refocaliser notre discours. Il nous faut un discours qui exprime et explicite plus fortement et précisément la nature véritablement systémique des changements que nous demandons, qui soit plus radical (c.à.d. qui aille aux racines du problème) et qui mette à nu les dénominateurs communs de la lutte écologique avec les autres luttes sociales.

Nous continuons d'adhérer aux 3 demandes stratégiques de XR tout en reconnaissant le besoin urgent de les préciser:

  • TELL THE TRUTH! Mais quelle vérité doit être dite? La science n'est pas univoque et des vérités contradictoires s'en réclament. La vérité de XR est celle qui remonte à la racine des crises écologique, culturelle, politique et sociale que nous combattons.

  • ACT NOW! Mais comment et dans quelle direction? Beaucoup d'acteurs différents prétendent "agir" contre la catastrophe écologique (les COP, ECOLO/Groen, les entreprises d'énergies fossiles, Tesla…). Pour sauver le vivant, "agir" doit s'attaquer aux causes du problème. Il nous faut distinguer entre l'action qui n'agit que sur les symptômes et prolonge la durée de vie du système toxique et l'action oeuvrant à une transformation véritablement utile de nos sociétés.

  • BEYOND POLITICS : préciser pour quelle vérité et quelle action XR se bat ne contredit pas la 3eme demande de notre mouvement. Il s'agit de cadrer quel devrait être l'agenda des assemblées citoyennes, résistant à la récupération massive de la cause climatique par les forces politiques et économiques dominantes actuelles.

Stratégie politique

Tirant les conséquences de leur échec et de leur impuissance à agir de manière significative, en 2021 XR ne concentrera plus ses efforts sur les gouvernements belges, sauf dans le cas où leurs décisions menaceraient de rendre la situation encore pire.

La seule demande qui continuerapour l'année à venir à être adressée directement aux dirigeants politiques sera celle de la transformation profonde de notre système politique par la mise en place d'assemblées citoyennes. Ces assemblées souveraines devront disposer de pouvoirs contraignants pour déterminer la marche à suivre et les mesures nécessaires à contrer l'effondrement écologique dont le changement climatique fait partie, tout en préservant la justice sociale.

Au-delà de cette demande, prenant acte de l'incapacité des autorités politiques à agir pour protéger les conditions de vie des populations, XR dédiera ses efforts à s’opposer directement aux industries et aux projets qui participent activement à la destruction de l’environnement vivant. Mettant en exergue le caractère immédiat et local de la catastrophe écologique tout en visant des résultats tangibles (l'arrêt de la destruction), ces actions démontreront la nécessité de prendre les choses en main soi-même.

Conscient.e.s du rôle décisif que joue la Commission de l’Union Européenne ainsi que les autres institutions européennes dans la définition des politiques nationales et dans les processus intergouvernementaux, nous participerons au développement d'une coordination européenne pour XR (XR EUrope) afin de développer notre capacité à faire pression de manière significative et efficace au niveau européen.

Enfin, reconnaissant la nécessité d'une convergence avec le plus grand nombre possible de mouvements sociaux afin d'être en mesure d'atteindre un niveau de pression politique susceptible de peser dans la balance, XR recherchera dans la conception de ses actions et de son récit les dénominateurs communs qui nous permettront de joindre nos forces avec d’autres mouvements et groupes qui luttent pour une véritable justice climatique, environnementale et sociale.

Stratégie d'action

Une des forces principales de XR est son caractère international. Afin de renforcer cet atout tout et de maximiser l'avantage que nous pouvons en tirer en Belgique, nous suivrons dans les grandes lignes l'agenda défini par XR au niveau international pour rythmer les grosses actions nationales belges (note: XR Belgique participe à la définition de cet agenda, ensemble aves les autres groupes nationaux). Nos actions nationales suivront ainsi les différentes "vagues" de rébellions prévues pour l'année 2021 (dates et thèmes encore en développement):

  • 1 avril: "Money Rebellion", "Rébellion de l’Argent"

  • 17 mai: "Nature Rebellion", "Rébellion de la Nature"

  • 8 juin: "Political Rebellion", Rébellion politique à l'occasion du sommet du G7

  • En été : Camp d’action et de réflexion avec une large ouverture européenne et Assemblée générale d'évaluation du premier semestre.

  • une semaine de rébellion en septembre

  • 1 au 12 Novembre : Mener des actions en profitant de l'attention médiatique de la COP 26

  • Décembre : Assemblée générale d’évaluation de l’année et de la rébellion COP 26.

Tout en suivant cet agenda XR Belgique conservera bien-sûr toute son autonomie afin de répondre aux besoins et aux capacités que nous avons en Belgique! L'action des groupes locaux et collectifs reste bien entendu libre et autodéterminée.

Cibles

Ces actions suivront la logique de la "défense du vivant", protégeant des territoires menacés (par exemple par les nouvelles centrales électriques à gaz, la destruction d’une forêt, …), ou visant les causes directes de la destruction (investissements financiers toxiques, banques …).

D'autre part, mettant l'accent sur notre troisième demande et en soutien du travail fait par "het burgerparlement" (groupe issu de XR menant une campagne avec d'autres mouvements pour l'établissement des assemblées citoyennes), une ou plusieurs actions nationales cibleront les pouvoir politiques belges (gouvernements ou parlements locaux, régionaux ou fédéraux, partis politiques), par exemple lors de la vague internationale du 8 juin.

En ce qui concerne les institutions européennes, XR Belgique s’organisera pour réfléchir comment au mieux développer une coordination et une stratégie qui nous permette de faire pression sur l'U.E. de manière efficace.

Tactiques

Nos actions suivront deux lignes tactiques parallèles: d'une part, des modalités d'actions accessibles favorisant la participation du plus grand nombre de rebelles, et d'autre des modalités d'action plus radicales qui, tout en restant strictement fidèles aux valeurs d’action directe non-violentes de XR, engagent les rebelles plus déterminés qui sont en mesure de prendre davantage de risques. Ainsi, plutôt que de développer un format d'action qui tente de concilier l'impératif d'accessibilité avec celui d'une action dont l'intensité répond à l'urgence écologique, il s'agira de maximiser le potentiel de ces deux pôles, sans que l'un n'impose un compromis à l'autre, tout en inventant des façons d'articuler les deux pour qu'ils se renforcent mutuellement. Par exemple il s'agira d'imaginer des formats d'actions combinant une partie plus consensuelle annoncée publiquement avec une partie plus oppositionelle organisée de manière plus confidentielle.

Le défi principal à relever sera alors de conserver la cohésion entre ces deux modalités. Il ne s'agit pas de scinder XR en une partie "dure" et une partie "douce", mais bien de permettre différents types d'action ainsi que le passage de l'une à l'autre. Une action nationale pourra mobiliser des personnes nouvelles ou des des groupes plus vulnérables en garantissant un niveau de risque bas et permettant une initiation à la désobéissance civile, tandis que les rebelles plus aguerri.e.s mènent une action plus disruptive.

XR répondra ainsi à sa mission de favoriser un passage vers l'engagement militant, la désobéissance civile pour tou·te·s celles et ceux qui sentent le besoin d'agir d'une façon ou d'une autre contre la destruction du vivant, mais n'en ont pas encore l'expérience, le courage ou les moyens. Il s'agit de créer un lien entre un public large et divers et la possibilité de l'action par la rebellion pour contrer la destruction des conditions de vie sur notre planète et contribuer à la transformation du système toxique dans lequel nous vivons encore aujourd'hui.

Buts internes pour le mouvement

Nous poursuivons les buts stratégiques de l’automne 2020 : consolider le mouvement, augmenter notre capacité d’action.

Plus concrètement, il s'agit de:

  • Se remettre en ordre de marche et redonner une impulsion aux groupes locaux et collectifs, aux activités et aux formations;

  • Renforcer et agrandir le mouvement à travers des activités de recrutement et des actions;

  • Définir et finaliser la constitution d'auto-organisation de XR BE;

  • Développer et mettre en pratique la culture régénerative;

  • Renforcer notre réseau d'alliances et de sympathies au sein des mouvements sociaux et environnementaux en Belgique.